Guide du parfait petit t’chateur

Guide du parfait petit t’chateur

EpiKnet, réseau profondément proche de ses utilisateurs et à leur écoute, vous apporte une aide simple et concrète des bases de l’IRC (Internet Relay Chat). Nous faisons notre possible pour améliorer votre confort au quotidien. En voici un nouvel exemple avec ce tutorial récapitulant les commandes basiques à connaître ainsi que celles configurant de façon relativement poussée votre propre salon sur EpiK.

Les services sont assurés par plusieurs robots. THEMIS gère vos pseudonymes, GAIA vos salons, POSEIDON vos robots (bots) et HERMES vos mémos.

Rappel : Pour une aide plus approfondie, n’hésitez pas à venir poser vos questions sur #Olympe. Notre équipe bénévole se tient à votre à disposition.

/!\ Avant toute commande, vous devez vous authentifier auprès de THEMIS, afin que votre pseudonyme soit reconnu. /!\

I. Enregistrer son pseudo : la genèse.

L’enregistrement d’un pseudonyme est crucial afin de conserver un patrimoine personnel qui évoluera au fil des jours… En effet, il vous permet de conserver certains paramètres d’accès, certaines configurations qui seront propres à vos aspirations et à votre façon de chater ! Votre pseudonyme est en quelque sorte votre empreinte digitale sur le réseau et sera protégé par un mot de passe que vous aurez choisi.

Commande : /Themis REGISTER Mot-de-passe Email-valide
Exemple : /Themis REGISTER Pikachu Sacha@Pokeland.org

==> Enregistre le pseudonyme que vous portez lorsque vous tapez cette commande. « Pikachu » sera dans cet exemple le mot de passe et Sacha@Pokeland.org, l’e-mail.

Une fois cette étape réalisée, il vous faut confirmer votre inscription en allant voir vos mails (c’est pour cela que la validité de votre adresse e-mail doit être assurée). Vous avez sans doute reçu un mail provenant de enregistrement@epiknet.org au sein duquel un « passcode » vous a été attribué (si vous n’avez pas reçu d’e-mail, vérifiez dans votre boîte au niveau du « Courriers Indésirables »). Dès lors, afin de finaliser votre enregistrement, il vous faudra tout simplement taper dans la fenêtre du chat, la commande suivante:

Commande : /Themis CONFIRM Passcode-reçu
Exemple : /Themis CONFIRM 4DKTGy49F

Félicitations ! Vous êtes correctement enregistré sur EpiKnet !

Dorénavant, le pseudo que vous avez enregistré vous est réservé et personne ne pourra l’arboré. En revanche, la réservation du pseudo entraîne l’obligation pour vous de vous identifier en tant que propriétaire du pseudonyme en question. Pour cela, exécutez lors de chacune de vos connexions et en utilisant le pseudo que vous avez enregistré, cette commande:

Commande : /Themis IDENTIFY Mot-de-passe
Exemple : /Themis IDENTIFY Pikachu

==> Identifie le pseudonyme que vous avez enregistré grâce au mot de passe que vous aurez affecté lors de l’enregistrement, c’est-à-dire: Pikachu.


II. Enregistrer son salon : construire votre « chez vous ».

Tout d’abord, il vous faut vous assurer que le salon que vous souhaitez enregistrer est libre. Pour le vérifier, rejoignez le salon que vous souhaitez via :

Commande : /Join #Salon
Exemple : /Join #Pokemons

==> Vous fait rejoindre le salon #Pokemons.

Une fois le salon joint, s’il n’est pas enregistré vous le saurez en voyant apparaître un ‘@’ devant votre pseudo synonyme que vous êtes opérateur du salon et que vous pouvez faire ce que bon vous semble. Pour être sûr que le salon est disponible vous pouvez le vérifier via cette commande :

Commande : /Gaia INFO #Salon
Exemple : /Gaia INFO #Pokemons

==> Vous donne les informations utiles du salon #Pokemons.

S’il n’est pas enregistré, Gaia (l’un des services EpiKnet) vous enverra un message de ce type : « Le canal #Pokemons n’est pas enregistré. ». En cas contraire, Gaia vous fournira des informations sur le salon… Dans le cas éventuel où le salon que vous souhaitiez enregistrer est déjà consigné, il vous faudra choisir un nouveau nom et vérifier que celui-ci est bien libre via la commande précédente.
Une fois un salon vierge de tout enregistrement atteint, vérifiez bien qu’il n’y ait personne dessus et tapez ceci afin de vous l’approprier :

Commande : /Gaia REGISTER #Salon Mot-de-passe Brève-description-du-salon
Exemple : /Gaia REGISTER #Pokemons Bulbizarre Le salon des joyeux lurons fans de Pokemons !

==> Enregistre le salon #Pokemons à votre nom (vous en êtes donc le founder) avec comme mot de passe « Bulbizarre » et en guise de description : « Le salon des joyeux lurons fans de Pokemons ! ».

Voilà, vous êtes enfin propriétaire d’un salon ! Vous avez votre propre chez vous sur EpiKnet, un lieu au sein duquel vous êtes libre de faire ce qu’il vous plaît tant que ça reste juridiquement légal et que ça respecte notre Net’iquette.


III. Configurer son salon : décorer et personnaliser son intérieur.

L’une des bases de tout canal IRC est celle de posséder un robot. Comment faire ? Chercher sur Internet ? Bien sûr que non, EpiKnet vous met gratuitement à disposition, des robots de modération. Pour en bénéficier, il suffit tout simplement de choisir dans une liste, le nom du robot qui vous plaît. La liste est disponible en exécutant ceci :

Commande : /Poseidon BOTLIST
Exemple : /Poseidon BOTLIST

Une fois la liste défilée, prenez le soin de choisir le nom d’un robot qui irait bien dans votre salon ou qui vous colle à la peau puis tapez ceci :

Commande : /Poseidon ASSIGN #Salon Nom-du-robot-choisi
Exemple : /Poseidon ASSIGN #Pokemons Aphrodite

==> Assigne le robot Aphrodite au salon #Pokemons.

A. Les accès :

Et voilà, le gardien de l’intégrité minimale de votre salon est en place et veillera au bon fonctionnement de ce dernier même quand vous êtes absent. D’ailleurs, grâce à lui, vous pouvez structurer une liste d’accès qui servira à déterminer quels droits ont tel ou tel usager. On distingue plusieurs statuts sur un chat :

a) Founder :

Le Founder est le propriétaire du salon, il est unique sur chaque canal. Il est reconnaissable car il possède un @ devant son pseudo accompagné du mode +q. Pour devenir founder, il suffit d’enregistrer un canal ou que le propriétaire d’un canal vous le lègue en tapant ceci :

Commande : /Gaia SET #Salon FOUNDER Héritier
Exemple: /Gaia SET #Pokemons FOUNDER Sacha

==> Donne le statut de Founder du salon #Pokemons à Sacha.

b) Owner:

L’Owner est l’équivalent du propriétaire sauf qu’il ne peut ni kicker ce dernier ni modifier certains paramétrages du salon. Tout comme le founder, il est reconnaissable à son ‘@’ cumulé au mode +q. Pour devenir un owner, il suffit de connaître le mot de passe du salon et de taper les deux commandes suivantes :

Première commande : /Gaia IDENTIFY #Salon Mot-de-passe-du-salon
Exemple : /Gaia IDENTIFY #Pokemons Bulbizarre
Et
Seconde commande: /Gaia OWNER #Salon
Exemple : /Gaia OWNER #Pokemons

==> Donne le statut d’Owner sur le salon #Pokemons à la personne qui exécute les commandes.

Les statuts suivants peuvent être obtenus de deux façons différentes. Techniquement on dit que c’est en fonction des xOPs, en effet, s’ils sont activés, il vous faudra utiliser le système des SOP/AOP/HOP/VOP pour ajuster les privilèges de vos administrés. Dans le cas contraire, si les xOPs sont désactivés, il vous faudra utiliser la technique des ACCESS (voir ci-dessous).
Sur EpiKnet, les xOPs sont activés par défaut, pour activer ou désactiver cette option, il vous suffit d’exécuter ceci :

Commande : /Gaia SET #Salon XOP ON/OFF
Exemple : /Gaia SET #Pokemons XOP OFF

==> Désactive les xOPs sur le salon #Pokemons.

c) Protect:

Un Protect est un opérateur évolué et privilégié du canal. Au-dessus des Ops traditionnels, ils ne peuvent pas se faire kicker par ces derniers. Il est reconnaissable là aussi avec un ‘@’ en guise de préfixe accompagné du mode +a. Le protect est un statut donné par le founder ou le(s) owner(s) selon deux méthodes distinctes inhérentes à l’activation ou à la désactivation des xOPs :

Commande avec les xOPs désactivés : /Gaia ACCESS #Salon ADD Pseudo 10
Exemple : /Gaia ACCESS #Pokemons ADD Sacha 10
Ou
Commande avec les xOPs activés: /Gaia SOP #Salon ADD Pseudo
Exemple : /Gaia SOP #Pokemons ADD Sacha

==> Donne le statut de Protect à Sacha sur le salon #Pokemons.

d) Op :

Un Op est le raccourci qui désigne un opérateur du salon. L’Op ne se distingue pas particulièrement des précédents accès étant qu’il a lui aussi un ‘@’ devant le pseudo de son propriétaire sauf qu’à contrario, il ne bénéficie d’aucun mode particulier. Tout comme le protect, il y a deux façons de donner l’accès Op :

Commande avec les xOPs désactivés : /Gaia ACCESS #Salon ADD Pseudo 5
Exemple : /Gaia ACCESS #Pokemons ADD Sacha 5
Ou
Commande avec les xOPs activés : /Gaia AOP #Salon ADD Pseudo
Exemple : /Gaia AOP #Pokemons ADD Sacha

==> Donne le statut d’Op à Sacha sur le salon #Pokemons

e) HalfOp :

Un HalfOp est ce que l’on appelle vulgairement un demi-opérateur mais qui est très important dans la gestion d’un canal. Muni des mêmes pouvoirs que l’Op, il y a un privilège dont il ne bénéficie pas, celui de donner le statut d’opérateur à une personne. On distingue facilement un HalfOp via son préfixe unique : ‘%’. Comment donner le statut d’HalfOp ?

Commande avec les xOPs désactivés : /Gaia ACCESS #Salon ADD Pseudo 4
Exemple : /Gaia ACCESS #Pokemons ADD Sacha 4
Ou
Commande avec les xOPs activés : /Gaia HOP #Salon ADD Pseudo
Exemple : /Gaia HOP #Pokemons ADD Sacha

==> Donne le statut d’HalfOp à Sacha sur le salon #Pokemons.

f) Voice:

Le Voice est classiquement un usager régulier dont on récompense la participation par l’attribution d’un statut particulier, reconnaissable par un ‘+’ devant son pseudo. Ce privilège le distingue des users lambdas et lui donne le pouvoir de parler lorsque le salon est en mode +m (modéré, qui signifie qu’aucun user ne peut parler). C’est un mode important malgré son aspect ‘gadget’ car il permet de fidéliser des users et leur montrer qu’on apprécie leur participation et leur activité constructive sur le salon. On donne un accès voice à un user de la façon suivante :

Commande avec les xOPs désactivés : /Gaia ACCESS #Salon ADD Pseudo 3
Exemple : /Gaia ACCESS #Pokemons ADD Sacha 3
Ou
Commande avec les xOPs activés: /Gaia VOP #Salon ADD Pseudo
Exemple : /Gaia VOP #Pokemons ADD Sacha

==> Donne le statut de Voice à Sacha sur le salon #Pokemons.

g) User :

L’User, comprenez l’usager en français, est la matière même des T’chats, indispensable au fonctionnement et à l’activité des salons. Il n’a aucun statut particulier ni aucun signe distinctif.

Note concernant les accès : Les commandes sont données en fonction d’un salon configuré par défaut, de façon standard.

Confier des pouvoirs à chacun, c’est bien beau, encore faut-il savoir comment les exploiter. Voici les commandes principales afin de gérer le salon et faire respecter les règles appliquées dans votre salon.

B. Le Kick :

Kicker est l’action d’éjecter purement et simplement un gêneur ou un individu qui ne respecte ni la vie en communauté ni les règles établies. Voici comment utiliser cette ‘arme’ à disposition de tout opérateur :

Commande : /Gaia KICK #Salon Pseudo Raison
Exemple : /Gaia KICK #Pokemons Sacha Respecte les règles !

==> Kicke Sacha du salon #Pokemons avec comme raison : « Respecte les règles ! ».

C. Le Ban :

Bannir est le fait d’éjecter une personne d’un salon et de l’empêcher de revenir. Plus efficace que le kick, il est idéal pour faire réfléchir les fauteurs de troubles récursifs. Mais comment poser un ban ?

Commande : /Gaia BAN #Salon Pseudo Raison
Exemple : /Gaia BAN #Pokemons Sacha Arrête de flooder !

==> Kicke et banni Sacha du salon #Pokemons avec comme motif : « Arrête de flooder ! ».


IV. Personnaliser votre robot : dresser votre chien de garde.

Le robot, couramment appelé « bot » n’est pas seulement un élément de décoration de votre salon. Il est extrêmement utile, notamment dans le domaine de la sécurité et la surveillance permanente de votre salon. Voici l’ensemble des éléments contre lesquels il est apte à lutter efficacement :

A. Les Badwords :

Les Badwords (gros mots en français) désignent l’ensemble des mots que vous ne souhaitez pas voir dis dans votre salon et pour lesquels, la personne osant les dire sera punie.

Commande : /Poseidon BADWORDS #Salon ADD Mot-interdit SINGLE/START/END
Exemple : /Poseidon BADWORDS #Pokemons ADD Digimons SINGLE

==> Ajoute dans la liste des mots interdits du salon #Pokemons, le mot « Digimons ». S’il est dit entièrement, l’utilisateur sera kické, en revanche, spécifiez START lorsque vous souhaitez qu’un kick soit fait lorsqu’un usager dit un mot commençant par l’interdiction (Exemple : /Poseidon BADWORDS #Pokemons ADD con START ==> Les utilisateurs seront kickés s’ils disent par exemple « con », « contraire », « conduire », etc..). Idem avec END sauf que ça kickera si un mot se termine par l’interdiction. À noter que l’option « SINGLE/START/END » est optionnelle et que si elle n’est pas spécifiée, le bot kickera l’utilisateur chaque fois qu’il dira le mot interdit.
Et
Commande : /Poseidon KICK #Salon BADWORDS ON Nombre-de-kicks-avant-le-ban
Exemple : /Poseidon KICK #Pokemons BADWORDS ON 3

==> Programme le kick automatique de toute personne disant un mot présent dans la liste de Badwords du salon #Pokemons. Au bout de 3 kicks sur le même utilisateur, ce dernier sera définitivement banni du salon #Pokemons.

B. Les Bolds :

Lutter contre le Bold signifie que les personnes écrivant tout ou partie de leurs phrases en gras seront kickées.

Commande : /Poseidon KICK #Salon BOLDS ON Nombre-de-kicks-avant-le-ban
Exemple : /Poseidon KICK #Pokemons BOLDS ON 3

==> Programme le kick automatique de toute personne écrivant en caractères gras. Au bout de 3 kicks sur le même utilisateur, ce dernier sera définitivement banni du salon #Pokemons.

C. Les Caps :

Les Caps représentent les majuscules. Très peu apprécié sur IRC, l’abus de majuscule peut être pénalisé comme ceci :

Commande : /Poseidon KICK #Salon CAPS ON Nombre-de-kicks-avant-le-ban Nombre-de-caractères-minimum Pourcentage-de-mots-en-majuscule
Exemple : /Poseidon KICK #Pokemons CAPS ON 3 5

==> Programme le kick automatique de toute personne écrivant 80 % d’une phrase en majuscules et dont au moins 5 caractères sont en majuscules sur le salon #Pokemons. Au bout de 3 kicks sur le même utilisateur, ce dernier sera définitivement banni du salon #Pokemons.

D. Les Colors :

Traduisez « couleurs » en français, cette protection est utile afin de lutter contre les phrases multicolorées rendant les chats illisibles ou désagréables à suivre. Afin de lutter contre ce genre d’arbre de Noël, retenez la commande suivante :

Commande : /Poseidon KICK #Salon COLORS ON Nombre-de-kicks-avant-le-ban
Exemple : /Poseidon KICK #Pokemons COLORS ON 3

==> Programme le kick automatique de toute personne écrivant en couleurs (autre que le noir) sur le salon #Pokemons. Au bout de 3 kicks sur le même utilisateur, ce dernier sera définitivement banni du salon #Pokemons.

E. Le Flood :

Flooder est le fait d’inonder de messages un salon. Cette sécurité protège votre canal de ce genre d’agissement et de ce genre d’individu irrespectueux. Elle se configure ainsi :

Commande : /Poseidon KICK #Salon FLOOD ON Nombre-de-kicks-avant-le-ban Nombre-de-lignes Par-nombre-de-secondes
Exemple : /Poseidon KICK #Pokemons FLOOD ON 3 10 5

==> Programme le kick automatique pour toute personne écrivant 10 lignes ou plus en 5 secondes sur le salon #Pokemons. Au bout de 3 kicks sur le même utilisateur, ce dernier sera définitivement banni du salon #Pokemons.

F. Les Repeats :

Le kické de répétitions est un peu le même genre que le flood, sauf que ça contrôle le nombre de fois qu’un utilisateur répète une même phrase mais sans limite de temps.

Commande : /Poseidon KICK #Salon REPEAT ON Nombre-de-kicks-avant-le-ban Nombre-de-répétitions
Exemple : /Poseidon KICK #Pokemons REPEAT ON 3 4

==> Programme le kick automatique pour toute personne écrivant 4 fois la même phrase sur le salon #Pokemons. Au bout de 3 kicks sur le même utilisateur, ce dernier sera définitivement banni du salon #Pokemons.

G. Les Reverses :

Écrire en reverses est le fait d’écrire en blanc sur fond noir, souvent désagréable, il est utile de pouvoir y remédier comme ceci :

Commande : /Poseidon KICK #Salon REVERSES ON Nombre-de-kicks-avant-le-ban
Exemple : /Poseidon KICK #Pokemons REVERSES ON 3

==> Programme le kick automatique pour toute personne écrivant en inversé sur le salon #Pokemons. Au bout de 3 kicks sur le même utilisateur, ce dernier sera définitivement banni du salon #Pokemons.

H. Les Underlines :

Traduisez « soulignés », sert à contrôler l’utilisation des soulignements. La syntaxe de la commande est celle-ci :

Commande : /Poseidon KICK #Salon UNDERLINES ON Nombre-de-kicks-avant-le-ban
Exemple : /Poseidon KICK #Pokemons UNDERLINES ON 3

==> Programme le kick automatique pour toute personne utilisant des soulignements sur le salon #Pokemons. Au bout de 3 kicks sur le même utilisateur, ce dernier sera définitivement banni du salon #Pokemons.

Note : Concernant l’option « Nombre-de-kicks-avant-le-ban », sachez que ce paramètre est optionnelle. En effet, si vous ne précisez rien ou si vous indiquez 0 (zéro), cela désactive le système de bannissement. Les utilisateurs seront donc tout simplement kickés, sans jamais être bannis.

Texte rédigé par Doct0r